CINEVOCE 8 le cinéma italien comme vous l’aimez du 16 au 21 Octobre 2020


Il a été vraiment difficile de réaliser cette huitième édition de la Semaine du cinéma italien, la crise sanitaire de ces derniers mois, l’incertitude du moment, étaient sur le point de faire annuller cet événement cinématographique et culturel italien à Dijon, mais le désir de l’association Ombradipeter et les demandes des amoureux de l’événement et du cinéma italien, ont poussé l’équipe à se mobiliser et à se battre pour le maintenir en vie.La culture vit un moment vraiment sombre qui n’est pas encore terminé, chaque événement est une sorte de miracle, Ombradipeter remercie la ville de Dijon pour son soutien et le cinéma Eldorado.

FILM SOLE more info: https://www.comitesparigi.fr/avant-premiere-del-film-sole/


Cinevoce 8 tentera d’apporter comme depuis huit ans  une atmosphère italienne à Dijon et au cinema Eldorado avec deux films d’auteur, « Sole » du jeune réalisateur Carlo Sironi, vendredi 16 octobre à 20h15 : Le jeune Ermanno vit dans une Italie sans futur. Lena, 22 ans, enceinte, arrive tout juste de Pologne. Elle porte l’enfant que l’oncle d’Ermanno et sa femme adopteront à la naissance. Alors qu’il est chargé de veiller sur elle, Ermanno commence à s’attacher à Lena et à s’imaginer père de ce futur enfant. Le film sera suivi d’une discussion animé par le journaliste, écrivain et chroniqueur pour les tv françaises, Alberto Toscano.

AMARE AMARO

Le second film programmé samedi 17 octobre à 18h15 toujours au cinema Eldorado , »Amare Amaro », Gaetano, jeune homme taciturne, vit au chevet de son père dont il gère seul la boulangerie. Malgré le succès de ses baguettes, le jeune français né de mère sicilienne n’a jamais été intégré par la communauté du petit village sicilien. Lorsque son frère aîné, truand notoire, décède au cours d’un crime vengeur qu’il provoque en causant la mort de deux personnes, Gaetano choisit d’assumer ses responsabilités familiales et de l’enterrer près de sa mère. Mais sur l’île, le poids de la tradition est omniprésent. La maire, Enza, fait régner la loi comme une baronne de la pègre. D’après la tradition les gens de mauvaise nature ne peuvent être enterrés près des honnêtes gens. Elle refuse l’accès au corps à Gaetano. Un différend envenimé par l’amour fou qu’éprouve Anna, la fille d’Enza, pour Gaetano. Embrassant sa cause, elle encourage son petit-ami à aller au bout de sa mission, quitte à se mettre en danger lui et les siens. 

Le Film sera suivi de un rencontre avec le réalisateur du film Julien Paolini, pour conclure la soirée italienne le Cinéma Eldorado offrira au participants un apéro italien .  
Deux beaux films, deux belles histoires qui traitent des thèmes importants, donneront certainement vie à des débats intéressants après les films au cinéma Eldorado. 


Cinevoce lundi 19 Octobre à l’hôtel de Vogue présentera également un beau livre d’art publié par Skira « L’Italia del Père Lachaise, Vies extraordinaires des Italiens de France et des Français d’Italie » avec les biographies des Italiens enterrés au cimetière du Père Lachaise à Paris, Modigliani, Rossini, Bellini, De Nittis, Yves Montant et cinquante autres personnalités connues et moins connues, mais très importantes pour l’Italie, la France et le Monde. Le livre sera offert gratuitement à tous les inscrit à les différentes séances de présentations limités à quinze personnes auxquelles assistera la nouvelle Consule d’Italie Irene Castagnoli, pour s’inscrire cherchez sur le site wezzevents.Toujours à l’hôtel de Vogue, lundi 19, à 21 heures, il sera proposé un café philosophique sur le thème du cinéma et de la vie, animé par Andrea Capezza, limité à dix personnes, pour parteciper andrea.capezza@free.fr.
Le mercredi 21, à 18 heures aura lieu une initiation à la langue italienne offerte par les amis de la Dante, dirigée par le professeur, Clement Van Melckebeke. 
Pour conclure le programme de Cinevoce 8, même jour à 21 heures, une véritable répétition théâtrale, deux jeunes comédiens du Conservatoire de Dijon Emil et Thomas, avec l’auteur du spectacle et metteur en scène Vincenzo Cirillo, travailleront une répétition de la nouvelle pièce originale, »La voce dell’innocenza leave me alone » qui sera jouée en mars au théâtre des Feuillants, se sera la véritable naissance du spectacle, le passage de l’écriture à la partition physique, chose très compliqué. Il est très difficile,  d’assister à une répétition d’une nouvelle pièce, lorsque le metteur en scène et les comédiens ne savent vraiment pas encore ce qu’ils doivent faire.

Info Cinevoce 8 www.ombradipeter.com

OMBRADIPETER – L’ ITALIE culturel à DijonAssociation OMBRADIPETER 21 rue de Lorraine 21000 Dijon (France) Téléphone: +33(0)3 80 58 00 03 Mail : ombradipeter@hotmail.com ombradipeter123@gmail.comwww.ombradipeter.com